Article

Publié le 11-09-2018

Jardins Extraordinaires 13ème édition

Jardins extraordinaires 2018


« L’année  a été ponctuée par différentes manifestations célébrant les 20 ans de l’obtention de l’AOC Côtes de Toul, Jardin Extraordinaire sera un des derniers temps forts de 2018 avant le bal des vendanges qui aura lieu à Toul le 27 octobre.

L’évolution des paysages des Côtes de Toul témoigne de la longue histoire qu’entretient la Lorraine avec l’activité viticole. Qui sait aujourd’hui qu’il y a un siècle, la Lorraine possédait autant de surface de vignes que l’Alsace actuellement ?

Dans une ambiance familiale et conviviale, Jardin Extraordinaire offrira aux visiteurs de nombreuses animations, toutes gratuites, pour petits et grands : un parcours olfactif des vins, une animation pressage de raisin proposée par la Maison lorraine de la polyculture, un espace d’échange avec les vignerons du Toulois et le groupement d’intérêt économique transfrontalier Terroir Moselle pour découvrir des terroirs d’une même origine issus de 3 pays différents (France, Luxembourg, Allemagne), un espace sera dédié au ’jardin pour les nuls’ animé par 4 associations qui promeuvent l’agriculture urbaine et le jardinage écologique. La Cité des paysages et ses partenaires proposeront plusieurs ateliers dont la  fabrication de jouets buissonniers et créations végétales avec de la vigne par l’artiste Florence Cannavaciullo.

Meurthe-et-Moselle tourisme et la Maison du tourisme Terres de Lorraine proposeront une découverte ludique du Toulois et de ses atouts, un séjour à gagner à la clé !

Afin de lancer ce week-end de festivités, le CAUE (Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement) propose une grande rencontre, en avant-première « Ça chauffe [aussi] dans nos assiettes », le jeudi 27 septembre à 18h00 dans le grand hall du Conseil départemental.
Marc BENOIT, ingénieur agronome, directeur de recherche à l’INRA échangera avec Marc VERDIER, architecte-urbaniste, directeur du CAUE 54 autour de la question du réchauffement climatique et de ses conséquences sur les modes de production agricoles, la transformation annoncée de nos paysages et les impacts sur nos façons de consommer. Mais que mangerons-nous demain, en Lorraine ? »

 

 

 

A télécharger