Première Guerre mondiale 1914-1918

Le 3 Août 1914, l'Allemagne déclarait la guerre à la France. Une heure avant la déclaration officielle, Lunéville était bombardée par un avion allemand. Une quinzaine de jours plus tard, la Grande Guerre (re)faisait son entrée en Meurthe-et-Moselle près de Lunéville, Gerbéviller (Gerbéviller-la-martyre) et Rozelieures. Cette bataille fait suite aux replis français après les batailles de Sarrebourg et de Morhange qui constituèrent les premières incursions françaises sur le territoire allemand (de 1914).

 
French trench battle -Par Bain News Service (Library of Congress: http://www.loc.gov/index.html) [Public domain], via Wikimedia Common

Ce sont les débuts de la grande bataille de Lorraine. Les combats se dérouleront autour du Grand Couronné à l'Est de Nancy (Champenoux, Courbesseaux ...) et autour de Saint-Dié. Au centre, les armées allemandes tenteront de passer dans la Trouée de Charmes, comprise entre les places fortes de Toul et Épinal. Suite à cela, le front (en Lorraine) se stabilisera pour les quatre années à venir.

Sur ces quatre années de guerre, de nombreux et sinistres combats prirent place sur notre territoire. A Gerbéviller, la ville sera incendiée, pillée et des dizaines d'hommes et de femmes massacrés par l'armée allemande. A Vitrimont, la colline du Léomont sera tour à tour, reprise près de 8 fois par les deux camps, dans la seule nuit du 25 au 26 août 1914. A Montauville et Fey-en-Haye, de durs combats se perpétrèrent au Bois-le-Prêtre, passage stratégique du saillant de Saint-Mihiel ...

"Je vais chanter le bois fameux, Où, chaque soir, dans l'air brumeux, Rode le Boche vénimeux, A l'œil de traître, Où nos poilu au cœur altier, Contre ce bandit de métier, Se sont battus sans lâcher pied : Le Bois- le-Prêtre !" de Lucien BOYER, sur l'air de "Au bois d'Boulogne", d'Aristide Bruant - 1915.

Sources : chtimiste.com, www.tourismeloisirs-perehilarion.fr, histoire-lorraine.fr/

 

avec le premier bombardement, le 3 août 1914, moins d’une heure avant la déclaration de guerre officielle de l’Allemagne à la France. A compter de ce jour, le Lunévillois connaît les tourments de la guerre, en raison de son contact immédiat avec la frontière de l’époque : les premiers Allemands sont remarqués à Arracourt et Rémeréville ce même jour.